« Soumis à un entraînement de forçat, nos tondeurs ambitionnent de raser gratis, dès po-tron-minet (6 h du mat’!), avant de donner un ultime coup de rasoir à 18 h pétantes. Objectif avoué : mettre à nu un millier d’agneaux ! »

Retrouvez l’intégralité de l’article dans le numéro de La dépêche du 6 juillet 2017.

Please follow and like us: