Après la validation de la candidature de la France, en Nouvelle-Zélande et le premier record de France à deux tondeurs réalisé avec 1328 agneaux tondus en 9 heures de travail effectif en 2017. Le Dorat (87) accueillera, en 2019,  le championnat du monde de tonte de moutons, une première en France. Mais pour patienter, le 28 février 2018, au Salon International de l’Agriculture, sur le stand du Crédit Agricole, à Paris, Christophe Riffaud et l’équipe de l’Association pour le Mondial de Tonte de Moutons, ont annoncé l’organisation d’un nouveau défi pour 2018 : les 24 heures de la tonte, en présence de Jean-Marc Gabouty, Sénateur de la Haute-Vienne, Geneviève Barat, vice-Présidente de Nouvelle Aquitaine en charge de la ruralité, Jean-Claude Lebloit, Président du Conseil Départemental de Haute-Vienne, Yves Raymondaud, vice-Président du Conseil Départemental de la Haute-Vienne, Marion Saade, directrice adjointe de la DDT Haute-Vienne, Jean-Marie Delage, Président de la Chambre d’Agriculture de la Haute-Vienne, Claude Souchaud, Président de Techovin, Jean-Christophe Roubin, Directeur de l’agriculture du Groupe Crédit Agricole S.A, Bruno Tardieu, Président de la caisse régionale Centre Ouest du Crédit Agricole, Guy Faurie, responsable des relations avec l’Agriculture au Crédit Agricole Centre Ouest, Bernard Magnin, maire du Dorat,  et Jean-Marc Guillot, directeur du Marché au Cadran. PHOTOS ICI

Christophe Riffaud, Président de l’Association pour le Mondial de Tonte de Moutons, a évoqué la genèse et les grandes étapes qui ont marqué l’année 2017 : la validation de la candidature de la France en Nouvelle-Zélande et le record de France de tonte de moutons. Il a ensuite présenté le grand projet de l’association pour 2018 : Les 24 heures de la tonte, les vendredi 8 et samedi 9 juin, au Marché au cadran des Hérolles (86). 2500 moutons seront mobilisés pour ce nouveau record.
Christophe Riffaud a rappelé l’importance fondamentale du soutien apporté par la filière ovine avec la Fédération Nationale Ovine, Interbev, la chambre d’agriculture… les partenaires publics et privés tels que le Crédit Agricole. Pour Jean-Christophe Roubin, Directeur de l’agriculture du Groupe Crédit Agricole S.A et Bruno Tardieu, Président de la caisse régionale Centre Ouest du Crédit Agricole « c’était une évidence que le Crédit Agricole soit aux côtés de l’AMTM pour concrétiser ce projet qui semblait démesuré au départ. L’association contribue à la valorisation du métier de tondeur, tout autant qu’à l’incitation des jeunes à adhérer à ces métiers et à s’installer, tout en plaçant sous le feu des projecteurs la ville du Dorat, ses environs, et, de fait, la région Nouvelle Aquitaine». 
En France, le cheptel ovin est composé de 7 millions de têtes. Nouvelle Aquitaine est la deuxième région ovine avec 1.365.000 moutons (dont 220.000 sur la Haute-Vienne) et la première pour la viande, avec un cheptel de 499.000 brebis allaitantes. Geneviève Barat, vice-Présidente de Nouvelle Aquitaine en charge de la ruralité, a évoqué « la qualité de l’élevage ovin et bovin de ce territoire. Première région agricole de France, première région ovine allaitante, véritable ferme de l’Europe, le championnat du monde de tonte de moutons au Dorat en Nouvelle Aquitaine, s’inscrit dans ces évènements qui témoignent de l’excellence française ». L’AMTM souscrit pleinement à cette logique de rayonnement de territoire. L’équipe de l’association a donc choisi d’organiser sa prochaine manifestation majeure de 2018, au Marché au cadran des Hérolles, dans le département de la Vienne. Au-delà de la visibilité apportée à la ville du Dorat, dont se félicite son maire, Bernard Magnin, Jean-Marc Guillot, président du Marché au Cadran, a souligné « l’engouement fédérateur qu’il ressent aujourd’hui autour de ce championnat du monde et l’évidence que représentait l’implication du Marché au cadran pour ces 24 heures de la tonte, autre grande première française ». Jean-Claude Leblois, président du Conseil Départemental de Haute-Vienne, a vivement complimenté « l’engagement énorme d’une équipe de bénévoles, mobilisés autour de leur charismatique président, qui ont su transformer leur rêve en réalité pour toute la filière mais, aussi, pour tout l’écosystème territorial. Ce projet, qui semblait utopique, est en passe de devenir LE projet d’un territoire et d’une profession ». Le sénateur de la Haute-Vienne, Jean-Marc Gabouty, a remercié Christophe Riffaud « d’avoir eu l’audace d’une idée aussi remarquable et dont l’initiative doit être marquée ». Il a insisté sur « l’importance de prendre son destin en main, encore plus dans ces zones rurales, pour mettre en lumière tous les atouts de cette région dont l’élevage fait pleinement partie ». Marion Saade, directrice adjointe de la DDT Haute-Vienne, a témoigné « de l’écoute totale et de l’appui que les services de l’Etat sont vigilants à apporter à ce projet majeur, porté par l’énergie communicative impulsée par tous les bénévoles engagés ».
Rendez-vous est donc pris les 8 et 9 juin prochain, au Marché au cadran des Hérolles, pour 24 heures de tonte sous le contrôle de trois juges, dont deux juges internationaux gallois et un juge norvégien, très impliqués dans le World Council.

Contacts presse : Marie Galvaing, 06 81 62 51 26 phoebus-communication@orange.fr
Association pour le Mondial de Tonte de Moutons

asso.amtm@gmail.com
www.facebook.com/AMTM.LeDorat2019 /http://mondialdetonte-france2019.com/…

Télecharger ici en pdf: 54 – L’AMTM annonce son défi 2018 au SIA de Paris

Please follow and like us: