« Une fois de plus, l’éleveur (de bovins) et tondeur du Dorat, a raconté comment pendant plus d’un an les membres de l’AMTM se sont mobilisés pour faire aboutir un projet qui paraissait un peu fou : organiser les prochains mondiaux de tonte de moutons. Une compétition qui n’a jamais eu lieu en France. »

Retrouvez l’intégralité de l’article dans le numéro de l’Union Agricole du 31 mars 2017.

Please follow and like us: